EN FR PT

Début ce matin en format virtuel de la 5ème réunion ministérielle de la CCRS à son siège, sous la présidence de Mme @GaramaSaratou: Examen et Adoption des documents stratégiques de l’opérationnalisation du SE/CCRS et du Fonds Climat Sahel. @PresidenceNiger @Amb_MNuhu @AfDB_Group

4

Communiqué signé du Side Event de très haut niveau des commissions africaines, tenu le 8 nov. 2022. en marge de la #COP27 en Egypte

@PR_Congo @PR_Senegal @_AfricanUnion @ASoudanNonault @PresidentABO @Macky_Sall

Téléchargez sur ce lien ⤵️⤵️

https://www.fondsbleu.africa/communique-adopte-de-la-reunion-de-tres-haut-niveau-des-commissions-climat-africaines/

Le Coordonnateur Régional de la #CCRS a reçu cet après-midi Mme Clara Proutheau du Bureau régional du #PNUD pour l’Afrique du Centre et de l’Ouest et M. Mahamane Lawali, chargé de Programme @PnudNiger, dans le cadre de la #sécurité #climatique dans la zone de l’Afrique du C.O

Load More...

APPEL DE NIAMEY SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D’INVESTISSEMENT CLIMAT POUR LA REGION DU SAHEL (PIC-RS 2018-2030), NIAMEY, NIGER LE 10 Août 2021

Août 13, 2021

Nous, Points Focaux de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques et Fonds Vert Climat des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS), réunis à Niamey au Niger les 09 et 10 août 2021 ;

Préoccupés par les impacts néfastes des Changements Climatiques en Afrique particulièrement dans sa partie sahélienne ;

Considérant les defis émergeants auxquels fait face la Région du Sahel notamment, l’insécurité, la migration et la croissance démographique ;

Considérant l’adaptation comme priorité face aux effets néfastes des Changements Climatiques en Afrique particulièrement dans sa partie sahélienne ;

Considérant l’impact de la COVID-19 sur l’économie mondiale réduisant ainsi les ressources disponibles pour la lutte contre les changements climatiques notamment dans la Région du Sahel ;

Considérant la décision des pays africains, de mutualiser leurs efforts en vue de la définition de mécanismes concrets devant faciliter une meilleure mise en œuvre de l’Accord de Paris lors du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement Africains tenu à Marrakech en Novembre 2016 ;

Considérant la décision de la création de trois (3) commissions climat africaines dont la Commission Climat pour la Région du Sahel ;

Considérant la décision de la 28ème Session de l’Assemblée Générale de l’Union Africaine tenue en janvier 2017 à Addis Abeba d’entériner l’acte de création de ces trois (03) commissions climat africaines ;

Considérant l’adoption par la 1ere Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel, tenue le 25 février 2019 à Niamey, du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS 2018-2030) assorti d’un Programme Prioritaire pour Catalyser les Investissements Climat au Sahel (PPCI-Sahel 2020-2025) ;

Considérant la décision de la 1ere Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel, de conduire une étude relative à la création d’un Fonds Climat pour la Région du Sahel devant soutenir la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel et de son Programme Prioritaire pour Catalyser les Investissements Climat au Sahel (PPCI-Sahel) ;

Considérant les engagements des Partenaires Techniques et Financiers pris lors de la table ronde sur le financement du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (2018-2030), tenue à Niamey, le 26 février 2019 qui ont abouti à des annonces de financement de 3,41 milliards de dollars pour un besoin exprimé de 1,32 milliards de dollars ;

Prenant en compte les engagements de la Banque Africaine de Développement, à mobiliser 25 milliards de dollars supplémentaires en faveur des actions d’adaptation à travers le Programme d’Accélération de l’Adaptation en Afrique (PAAA) ;

Considérant l’adoption en juin 2021 par le Groupe de la Banque Mondiale d’un nouveau Plan d’action (2021-2025) sur les Changements Climatiques, qui prévoit une hausse de ses financements pour le climat en faveur des pays en développement ;

Considérant la concrétisation de l’engagement du Royaume du Maroc à financer l’étude de préfiguration sur les mécanismes financiers du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel ;

Nous Points Focaux Changements Climatiques et Fonds Vert pour le Climat des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS) :

Encourageons :

  • les pays membres de laCommission Climat pour la Région du Sahel (CCRS) à s’activer pour la finalisation de la révision de leurs CDN en veillant à leur cohérence avec les principaux cadres stratégiques nationaux  et régionaux;
  • les Partenaires Techniques et Financiers à soutenir davantage le financement des actions programmées dans les Contributions Déterminées au niveau Nationales (CDN) et les Plans Nationaux d’Adaptation aux changements climatiques (PNA).

Recommandons :

Aux pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS) :

  • Le respect de leur engagement à contribuer à hauteur de 10% au financement des projets du Programme Prioritaire pour Catalyser les Investissements Climat au Sahel (PPCI-Sahel) ;
  • De veiller à la mise en place et / ou au fonctionnement des instances nationales de la Commission Climat pour la Région du Sahel notamment, les Groupes de Travail Nationaux ;
  • de renforcer la mobilisation des ressources internes pour le financement de l’action climatique.

A la Commission Climat pour la Région du Sahel :

  • la poursuite du plaidoyer pour une mise en œuvre réussie du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel à travers notamment, l’organisation des fora pour la mobilisation des ressources et de renforcement de capacités;
  • Accentuer le plaidoyer pour que le risque sécuritaire ne soit pas un facteur discriminant à la mobilisation de la finance climat au profit des communautés et territoires du sahel ;
  • Au regard du regain international sur les CDN, veiller à ce que l’adaptation demeure une priorité face à la lutte contre les changements climatiques ainsi que la mobilisation de finance climat pour le Sahel;
  • l’appui aux pays membres pour l’élaboration des projets structurants et la mise en place des systèmes de suivi-évaluation performants dans le cadre de la mise en œuvre de la seconde génération des CDN.

Aux Partenaires Techniques et Financiers notamment :

  • Aux Institutions Financières multilatérales et bilatérales, d’apporter leur appui financier pour la mise en œuvre des CDN et des Plans Nationaux d’Adaptation (PNA) aux changements climatiques ;
  • A la Banque Africaine de Développement, chef de file des partenaires et au Programme des Nations Unies pour le Développement, de soutenir le portage de cet appel auprès des autres Partenaires Techniques et Financiers.

Soutenons

La République de Guinée, pays membre de la Commission Climat pour la Région du Sahel dans le cadre de l’exercice de la présidence du Groupe des négociateur G77+la Chine Félicitons

Le Président de la République du Niger, Son Excellence Monsieur Mohamed BAZOUM, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel pour sa brillante élection à la présidence de la République du Niger ainsi que le peuple nigérien pour avoir exprimé à cette occasion, sa maturité politique et son attachement à la démocratie.

Demandons

Au Président de la République du Niger, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel, Son Excellence Monsieur Mohamed BAZOUM, de porter :

  • le plaidoyer du financement de la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahelnotamment, au Sommet des Leaders mondiaux en marge de la COP26 sur les Changements Climatiques ;
  • le présent appel de Niamey auprès des Partenaires Techniques et Financiers dans le cadre du plaidoyer et la mobilisation des ressources.

Niamey, le 10 août 2021

 

MOTION DE REMERCIEMENTS, A L’OCCASION DE L’ATELIER REGIONAL DES POINTS FOCAUX CHANGEMENT CLIMATIQUE ET FONDS VERT CLIMAT DES PAYS MEMBRES DE LA CCRS

DU 09 AU 10 AOUT 2021, Niamey-Niger

  • Considérant l’excellent accueil réservé aux participants à la rencontre de Niamey ;
  • Considérant l’importance des thématiques, objet de cette réunion ;
  • Considérant la qualité des présentations et communications issues de la réunion ;
  • Considérant la qualité des échanges et la participation active tout au long de la réunion ;
  • Considérant la portée de « l’Appel de Niamey » des Experts Points focaux Changement Climatique et Fonds Vert pour le Climat des pays de la Région du Sahel assorti de cette réunion ;
  • Considérant le niveau d’opérationnalisation avancé de la Commission Climat pour la Région du Sahel ;
  • Considérant les investissements importants réalisés par les pays membres en général et le Niger en particulier dans le processus d’opérationnalisation de la CCRS ;
  • Considérant l’accompagnement constant et soutenu des partenaires techniques et financiers à l’égard de la Commission Climat pour la Région du Sahel ;
  • Considérant l’engagement du CTO-CCRS dans la poursuite du processus d’opérationnalisation de la CCRS

Les Points focaux de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques et Fonds Vert pour le Climat des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel au sortir de la rencontre de Niamey adressent leurs vifs remerciements à l’endroit :

  • De la République du Niger, pays Coordonnateur, pour les efforts consentis dans le cadre de l’opérationnalisation de la CCRS depuis le début du processus ;
  • Des Chefs d’Etats, leur reconnaissance pour les efforts consentis dans le processus d’opérationnalisation de la CCRS ;
  • De la Banque Africaine de Développement, chef de file des partenaires techniques et financiers de la CCRS, pour son rôle primordial qu’il continue de jouer dans le processus d’opérationnalisation de la Commission Climat Région du Sahel;
  • Du Programme des Nations Unies pour le Développement, dont l’accompagnement des Bureaux des pays a été d’une importance capitale dans la réalisation de cet atelier régional, et au-delà à travers l’appui constant de sa représentation du Niger au processus d’opérationnalisation ;
  • Du Royaume de Maroc, partenaire-initiateur des trois commissions climat africaines, pour son accompagnement à la CCRS depuis l’enclenchement du processus de son opérationnalisation, à travers la mise en œuvre du mémorandum d’entente avec la CCRS dont l’une des actions majeures, le financement de l’étude de préfiguration du mécanisme financier du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS) vient d’être amorcé ;
  • Des deux Commissions climat Africaines Sœurs notamment, celle du Bassin du Congo, pour la collaboration et la synergie d’actions qui ont toujours prévalu à tous les niveaux d’instance avec celle de la Région du Sahel ;
  • De CTO-CCRS, qui ne ménage aucun effort dans le cadre de la conduite de ce processus ;

Enfin, les Points focaux de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques et Fonds Vert pour le Climat des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel réunis à Niamey, tout en saluant la forte adhésion des partenaires techniques et financiers, expriment leur immense gratitude à son SEM Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel, pour son engagement soutenu et son leadership en faveur de ce processus notamment, dans la cadre de la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel.

Merci pour votre aimable attention