EN FR PT

Début ce matin en format virtuel de la 5ème réunion ministérielle de la CCRS à son siège, sous la présidence de Mme @GaramaSaratou: Examen et Adoption des documents stratégiques de l’opérationnalisation du SE/CCRS et du Fonds Climat Sahel. @PresidenceNiger @Amb_MNuhu @AfDB_Group

4

Communiqué signé du Side Event de très haut niveau des commissions africaines, tenu le 8 nov. 2022. en marge de la #COP27 en Egypte

@PR_Congo @PR_Senegal @_AfricanUnion @ASoudanNonault @PresidentABO @Macky_Sall

Téléchargez sur ce lien ⤵️⤵️

https://www.fondsbleu.africa/communique-adopte-de-la-reunion-de-tres-haut-niveau-des-commissions-climat-africaines/

Le Coordonnateur Régional de la #CCRS a reçu cet après-midi Mme Clara Proutheau du Bureau régional du #PNUD pour l’Afrique du Centre et de l’Ouest et M. Mahamane Lawali, chargé de Programme @PnudNiger, dans le cadre de la #sécurité #climatique dans la zone de l’Afrique du C.O

Load More...

DISCOURS DU COORDONNATEUR REGIONAL DU CTO-CCRS A L’OCCASION DE L’ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES PRODUCTEURS SAHELIENS SUR LES PRATIQUES DE GESTION DURABLE DES TERRES ET DES EAUX  

Juil 19, 2022

Mesdames et Messieurs les représentants des Ministères techniques sectoriels ;
Monsieur le Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation ; 
Mesdames et messieurs les représentants des réseaux de la jeunesse Nigérienne et Sahélienne ;
Madame et Messieurs les experts formateurs ; Distingués invités, Mesdames et Messieurs, chers participants,

Je voudrais tout d’abord à l’entame de mon propos souhaiter la chaleureuse bienvenue, ici au siège de la Commission Climat pour la Région du Sahel, à tous les participants au présent atelier de renforcement des capacités des jeunes producteurs sahéliens sur la Gestion Durable des Terres et des Eaux et sur l’utilisation de la Boîte à outils « JeClimatE » développée par l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD).

Qu’il me soit permis aussi de saluer la présence sur le canal virtuel l’ensemble des représentants des parties prenantes de la CCRS notamment ceux des différents réseaux de la jeunesse sahélienne.

Mesdames et Messieurs,

Faudrait-il rappeler que, ce présent atelier est l’une des activités programmées dans l’agenda de renforcement de capacités des parties prenantes de la CCRS et ce, dans le cadre de l’opérationnalisation de son Secrétariat Permanent.

En effet, dans la perspective de veiller à une réussite de la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS), des diligences stratégiques et opérationnelles ont été définies en rapport avec les orientations des plus hautes autorités de la CCRS pour le renforcement de la synergie entre les différents acteurs et la promotion d’actions cohérentes de lutte contre les changements climatiques au Sahel.

Dans cette dynamique, il est ainsi apparu important de veiller à la prise en compte du renforcement des capacités de l’ensemble des parties prenantes comme l’une de ses diligences à exécuter.

C’est le lieu ainsi de saluer l’initiative de l’organisation de ce présent atelier dédié au renforcement des capacités des jeunes sahéliens.

Chers participants,

La région du Sahel constitue en effet une des plus importantes zones arides et semi-arides au monde. Cette caractéristique édaphoclimatique et environnementale très défavorable expose les communautés sahéliennes et leurs moyens d’existences à une forte vulnérabilité notamment, climatique et socioéconomique. Aussi à cette situation s’ajoute, l’impact de la démographie galopante qui, en accentuant la pression sur l’utilisation des ressources naturelles, contribue à leur dégradation continue, exacerbée par ailleurs par les effets de ces phénomènes ci-dessus cités.

Fort heureusement, il nous parait important de ne point se résigner à cette fatalité, en s’appuyant opportunément sur l’affirmation d’une volonté politique soutenue pour promouvoir des actions permettant de renverser cette tendance à travers notamment le renforcement des capacités des acteurs.

C’est dans cette optique que la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS) avec l’appui de la FAO, a programmé l’organisation de cet atelier de renforcement des capacités dédié aux jeunes producteurs sahéliens en matière de gestion durable de terres et de l’entrepreneuriat vert.

La CCRS se réjouit ainsi de la tenue de cette rencontre qui réunit en présentiel, 25 jeunes producteurs issus des huit (8) régions du Niger qui bénéficieront au terme de deux jours de formation avec leurs collègues ressortissants des pays membres câblés sur le canal virtuel, des connaissances et des outils leurs permettant de renforcer leurs capacités dans ces domaines ci-dessus cités.

Ainsi en m’adressant solennellement à vous chers jeunes producteurs du Sahel, il me plait de vous décliner les différentes techniques et approches innovantes qui vous sont retenues dans le cadre de la présente formation. Il s’agit ainsi :

  • Des techniques/outils de confection et de maintien des ouvrages de Conservation des Eaux, de Défense et Restauration du Sol ;
  • Des techniques/outils de fabrication et d’utilisation d’engrais organiques (compostage) ;
  • Des techniques/outils de paillage ;
  • Des techniques et approches pratiques de l’Agriculture Intelligente face au Climat et de la neutralité en matière de dégradation des terres ;
  • Et des techniques et approches de création d’entreprises vertes et durables (de la formulation de l’idée d’entreprise, l’élaboration du modèle économique et du business plan, jusqu’à l’identification de partenaires financiers, la recherche de mentors ou la formation aux techniques de levée de fonds). Au sortir de cette formation qui sera animée par des éminents experts et qui se déroulera en séances théoriques d’exposées et communications suivis des échanges et débats, couplées à un segment pratique de visites de terrain, la CCRS fonde l’espoir que vous seriez renforcés et mieux disposés pour assurer le rôle de formateurs potentiels au bénéfice des autres parties prenantes. Dans cette perspective, je vous exhorte ainsi à être résolument attentifs et contributifs pour l’atteinte de cet objectif.

    Mesdames, Messieurs 

    Aussi, il me plait de vous notifier qu’en tant que récipiendaires de cette formation vous serez les principaux référents devant contribuer au développement d’une nouvelle génération d’acteurs opérationnels dans le domaine de la vulgarisation des bonnes pratiques agricoles et de l’entrepreneuriat vert dont a fortement besoin le Sahel et le Niger en particulier dans le cadre notamment, de la lutte contre les changements climatiques et tous les autres défis subséquents à effets conjugués.

    Mesdames, Messieurs, chers jeunes participants,

    Le présent atelier est ainsi une excellente occasion pour la CCRS de contribuer aux efforts inestimables que déploie le Niger, pays coordonnateur de la CCRS pour renforcer la résilience de ses populations notamment rurales, en garantissant une sécurité alimentaire durable, l’autonomisation de sa jeunesse et sa couche féminine ainsi que la préservation de ses ressources naturelles. La CCRS se réjouit ainsi de la cohérence des objectifs assignés à cet atelier avec le Programme Politique Renaissance Acte 3 du Président de la République, SEM Bazoum Mohamed à travers ses axes, Développement rural et sécurité alimentaire et jeunes et emploi, axes qui envisagent notamment :

    • la gestion durable des terres et la protection de l’environnement ;
    • la maîtrise de l’eau pour accroitre et diversifier les productions agro-sylvopastorales ;
    • le développement des chaines de valeurs agrosylvopastorales ;
    • Le renforcement de la résilience des populations face aux crises et aux chocs ;
    • +L’accès de manière continu aux connaissances et aux opportunités d’apprentissage de jeunes ;
    • l’intégration de cinq cent mille (500.000) jeunes filles et des jeunes hommes dans les circuits économiques.
    Mesdames, Messieurs,

    Avant de terminer mes propos, qu’il me soit permis d’exprimer, mes sincères remerciements au nom du Président de la République, Président de la CCRS, SEM Bazoum Mohamed, à l’endroit de tous les Partenaires Techniques et Financiers qui nous accompagnent dans le cadre du processus de l’opérationnalisation de la Commission Climat pour la Région du Sahel et de leur renouveler notre appel pour la poursuite de leurs appuis notamment, dans la perspectives de la mise en place formelle du Secrétariat Permanent et du Fonds Climat Sahel, qui constituent les deux instruments stratégiques et opérationnels dont de leurs fonctionnements cohérents, dépend le succès des missions attendues de cette Commission.

    Je voudrais également, réitérer mes sincères remerciements, à l’endroit de la FAO pour son appui apporté à l’organisation de cet atelier ainsi qu’à l’IFDD pour sa contribution à travers la présentation du portail « JeClimatE »,outil innovant et adapté pour le développement de l’entrepreneuriat vert.

    Mesdames et Messieurs chers jeunes sahéliens, récipiendaires de cette formation

    Tout en vous renouvelant mes vifs encouragements, je vous invite à apporter vos contributions soutenues dans un esprit d’échanges et de partage d’expériences pour la réussite de cet important évènement.

    Sur ce, je déclare ouvert l’atelier de renforcement des capacités des jeunes producteurs sahéliens sur la Gestion Durable des Terres et des Eaux et sur la présentation de la Boîte à outils «JeClimatE».

    Je vous remercie pour votre aimable attention !!!

    Photo de famille des Participants