English EN Français FR Português PT
Cadre Transitoire opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel

Mot du Coordonnateur de la CCRS, M. Issifi Boureima

La Commission Climat pour la Région du sahel vous souhaite la bienvenue sur votre site web. Ce dernier vise ainsi à vous informer du processus d’opérationnalisation de cette commission à travers les actions des Organes du dispositif institutionnel et de gouvernance de la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS) et de son Programme Prioritaire pour Catalyser les Investissements (PPCI).

Présentation de la CCRS

En marge de la 22ème Conférence des Parties qui s’est tenue à Marrakech, Sa Majesté le Roi du Maroc a pris l’initiative d’organiser, le 16 novembre 2016, un Sommet des Chefs d’Etat et de Délégation d’Afrique dénommé « Sommet Africain de l’Action en faveur d’une Co-émergence continentale ».

Ce Sommet a été sanctionné par une « Déclaration des Chefs d’Etat africains » adoptée à l’unanimité des délégations. Les points forts ont été :

  • l’importance d’une mise en œuvre adéquate des Objectifs de Développement Durable, fondés sur les principes de Rio, en particulier celui de « la responsabilité commune mais différenciée », pour relever le défi des changements climatiques et ;
  • l’engagement concret et substantiel des pays africains à contribuer à l’effort mondial de lutte contre les changements climatiques.

Ce Sommet a relevé la pertinence d’unir la voix du continent pour mieux défendre ses intérêts. A cet effet, il a été décidé, la création de trois (3) commissions dédiées à :

  1. La Région du Sahel, présidée par la République du Niger ;
  2. La Région du Bassin du Congo, présidée par la République du Congo ;
  3. Les Etats insulaires, présidée par la République des Seychelles.

La Déclaration de Marrakech issue du Sommet Africain de l’Action en faveur d’une co-émergence continentale, a été endossée par la vingt-huitième Session de l’Assemblée de l’Union Africaine (UA), tenue en janvier 2017 à Addis-Abeba, conférant ainsi la base juridique et la légitimité continentale, nécessaires à la création effective des trois commissions-climat de l’Afrique.

La Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS) regroupe 17 pays : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Djibouti, l’Erythrée, l’Ethiopie, la Gambie, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal, le Soudan, le Tchad.

Placée sous la présidence de la République du Niger, la Commission Climat de la Région du Sahel est ainsi chargée de :

  • la coordination et du suivi des initiatives prioritaires dans le   domaine de la lutte contre les changements climatiques et du développement durable dans cet espace ;
  • la mobilisation des partenaires bilatéraux et multilatéraux aux fins de recueillir les ressources nécessaires pour la mise en œuvre des initiatives identifiées.

Les instances de la CCRS

Conférences des Chefs d'Etats
La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CCRS est présidée par le Président de la République du Niger, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel. Elle a pour mandat de :

  • Donner des orientations à la Commission et formuler des
    directives à la Conférence ministérielle ;
  • Suivre la mise en œuvre de la Déclaration de Marrakech ;
  • Assurer la concertation politique au niveau des Chefs d’Etat
    et de Gouvernement des pays membres ;
  • Statuer sur tout sujet intéressant la mission de la
    Commission et prendre les décisions nécessaires ;
  • Apprécier les résultats de la mise en œuvre du PIC-RS.

La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CCRS entretient des relations de collaboration, d’échanges et de partage d’expériences avec la Commission Climat de la Région du Bassin du Congo, la Commission Climat des Etats Insulaires Africains. Elle harmonise et articule ses initiatives en parfaite coordination avec le Comité des Chefs d’Etat Africains sur les changements climatiques (CAHOSCC).

Présidence de la Commission

La présidence de la CCRS est assurée par le Président de la République du Niger. Il a été désigné par ses paires lors du Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement Africains dit << Sommet de l’action en faveur d’une Co-émergence Continentale >>. La présidence de la CCRS est une présidence permanente.

Réunion ministérielle

La Conférence ministérielle de la CCRS est présidée par le Ministre en charge de l’Environnement de la République du Niger. Elle se réunit au moins une fois par an et a pour missions de :

  • Assurer la mise en œuvre des orientations générales définies par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Commission ;
  • Examiner l’état d’avancement de la mise en œuvre du PIC-RS ;
  • Donner les directives nécessaires au Secrétariat Permanent et au Groupe Technique Conjoint (GTC) en vue d’une bonne coordination de la mise en œuvre du PIC-RS ;
  • Décider des éventuelles réorientations du PIC-RS sur la base des résultats majeurs observés ;
  • Préparer la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Commission ;
  • Soumettre des projets de décisions et des documents d’orientation à la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Commission.

Elle entretient des relations étroites de travail avec la Conférence Ministérielle Africaine sur l’Environnement (CMAE) en matière d’harmonisation, de synergie, d’orientations et d’initiatives africaines à mettre en œuvre à l’échelle africaine dans le domaine des changements climatiques.

CTO-CCRS

Lors de la 1ère Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de la Commission qui s’est tenue le 25 Février 2019 à Niamey, les pays membres de la CCRS ont convenu de la création d’un Secrétariat Permanent (SP) qui devrait être chargé au niveau opérationnel, de la coordination et du suivi de la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du sahel (PIC-RS 2018 -2030) et du Programme Prioritaire pour Catalyser les Investissements Climatiques au Sahel (PPCI 2020-2025).

Toutefois, avant la mise en place d’un tel organe, il est apparu nécessaire de créer un Cadre
Transitoire Opérationnel (CTO) de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS).

Le CTO-CCRS est ainsi chargé, et ce jusqu’à la mise en place effective du Secrétariat Permanent, de conduire le processus du règlement d’une série de diligences stratégiques et règlementaires devant permettre un fonctionnement cohérent et durable des instances de la Commission et d’assurer une meilleure capitalisation des résultats issus de la table ronde pour le financement du PIC-RS et du PPCI qui s’est tenue le 26 février 2019 à Niamey au Niger.

Pour ce faire, le CTO-CCRS s’appui sur une feuille de route sur la période 2020-2022 dont la déclinaison stratégique est traduite en activités programmées.

Le CTO-CCRS est dirigé par un Coordonnateur assisté d’un personnel d’appui national (21 agents) et de 4 experts régionaux issus du :

  • Burkina Faso représentant le Sahel de l’Ouest ;
  • Tchad représentant le Sahel du Centre ;
  • Djibouti représentant le Sahel de l’Est ;
  • Nigéria représentant le Sahel Anglophone.
GTC

Mis en place depuis Mai 2017 à Niamey, le GTC est un groupe d’Experts ou de Points Focaux issus des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS). Il est présidé par l’un des Points Focaux Nationaux du pays en exercice de la Commission et se réunit deux (2) fois par an dans le pays qui assure la présidence de la Commission.

D’une manière générale, le GTC constitue la cheville ouvrière du dispositif institutionnel de coordination et l’instance de suivi-évaluation de la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS) à l’échelle des dix-sept (17) pays membres de la CCRS.

De manière spécifique, il est chargé de :

  • donner les orientations techniques aux Points Focaux Nationaux, en ce qui concerne la mise en œuvre et le suivi du PIC-RS ;
  • assurer la validation des rapports issus du processus de mise en œuvre ;
  • coordonner les activités de suivi et d’évaluation des actions du PIC-RS ;
  • instaurer un dialogue permanent avec les différentes parties prenantes autour des résultats du PIC-RS ;
  • animer le mécanisme de revues du PIC-RS et coordonner la mise en œuvre des recommandations qui en résultent.
GTN

Le GTN-CCRS est le Groupe de travail National de la Commission Climat pour la Région du Sahel. Il regroupe l’Organe National de Coordination des Conventions environnementales et l’ensemble des partenaires institutionnels nationaux, aux Chefs de File et aux leaders thématiques des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) des pays concernés.

Il assure le pilotage de la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS) et accompagne les Ministères sectoriels dans la planification et la gestion générale de la mise en œuvre du PIC-RS au niveau national, dans l’établissement des rapports nationaux à l’attention du Comité d’Orientation et de Suivi Elargi (COSE) et du Gouvernement, dans le domaine du suivi et de l’évaluation du Plan, de la supervision des partenaires impliqués dans la mise en œuvre, ainsi que de la gestion et de la vérification de l’utilisation des ressources mobilisées et/ou affectées au PIC-RS.

Le GTN-CCRS National de chaque pays constituera une sorte de Secrétariat Permanent auprès du COSE et jouera la fonction essentielle de pilier du dispositif institutionnel de coordination au niveau national pour assurer le suivi et la veille permanente nécessaires au système.