EN FR PT

Début ce matin en format virtuel de la 5ème réunion ministérielle de la CCRS à son siège, sous la présidence de Mme @GaramaSaratou: Examen et Adoption des documents stratégiques de l’opérationnalisation du SE/CCRS et du Fonds Climat Sahel. @PresidenceNiger @Amb_MNuhu @AfDB_Group

4

Communiqué signé du Side Event de très haut niveau des commissions africaines, tenu le 8 nov. 2022. en marge de la #COP27 en Egypte

@PR_Congo @PR_Senegal @_AfricanUnion @ASoudanNonault @PresidentABO @Macky_Sall

Téléchargez sur ce lien ⤵️⤵️

https://www.fondsbleu.africa/communique-adopte-de-la-reunion-de-tres-haut-niveau-des-commissions-climat-africaines/

Le Coordonnateur Régional de la #CCRS a reçu cet après-midi Mme Clara Proutheau du Bureau régional du #PNUD pour l’Afrique du Centre et de l’Ouest et M. Mahamane Lawali, chargé de Programme @PnudNiger, dans le cadre de la #sécurité #climatique dans la zone de l’Afrique du C.O

Load More...

SEM Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger, Président de la CCRS a prononcé le 09 Décembre 2021 à New-York une importante allocution lors du lancement de la nouvelle offre du PNUD pour le Sahel qui concerne dix (10) Pays de la région.

Déc 10, 2021

Mesdames et Messieurs, distingués invités

Je voudrais à l’entame de mon propos, témoigner mes vifs remerciements au Système des Nations Unies et à tous les partenaires du Sahel pour leur contribution inestimable et leur engagement indéfectible en faveur de la paix et des actions de développement au Sahel. Je voudrais aussi, remercier le Programme des Nations Unies pour le Développement, pour l’honneur qu’il me fait, de lancer officiellement, au nom des dix pays bénéficiaires [Il s’agit notamment du Burkina Faso, du Cameroun, de la Gambie, la Guinée, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Tchad], son nouveau programme quinquennal, s’inscrivant dans le cadre de l’opérationnalisation de la Stratégie Intégrée des Nations Unies pour le Sahel.
                             Mesdames et Messieurs,
Je suis heureux de constater la cohérence de l’approche définie pour la mise en œuvre de cette nouvelle offre régionale du PNUD, consistant à veiller à une synergie des actions programmées tant au sein du Système des Nations Unies qu’en relation avec les pays bénéficiaires. La présente cérémonie qui consacre le lancement officiel de cette nouvelle approche de développement du PNUD se déroule dans un contexte marqué par une aggravation des défis auxquels le Sahel est confronté. En effet, les défis qui pèsent aujourd’hui sur le Sahel sont multiples et interconnectés. Il s’agit notamment, de l’insécurité,
la croissance démographique, les effets néfastes du changement climatique ainsi que les conséquences induites par la pandémie de la COVID-19.

                            Mesdames et Messieurs,
Il me parait, toutefois important de souligner qu’en dépit de ces défis ci-dessus cités, le récit du Sahel ne pourrait et ne devrait être réduit aux seuls maux qui l’affligent, cet espace restant un espace de beaucoup d’opportunités. En effet, le Sahel, fort de son capital historique, culturel et socioéconomique, demeure une région à fort potentiel d’investissements avec une population jeune et dynamique et une croissance économique en constante évolution.S’appuyant sur ce socle, et tenant compte de l’actuelle mobilisation internationale en sa faveur, une régénération d’un Sahel plus résilient nous parait un pari envisageable. Ce regain de mobilisation en faveur du Sahel constitue une opportunité que nos pays doivent saisir dans le cadre du soutien à la mise en œuvre de nos politiques de développement. En ce qui concerne le Niger, il me plait de saluer cette nouvelle offre du PNUD dont les axes prioritaires à savoir, Gouvernance, Emploi des jeunes et Energies renouvelables, cadrent parfaitement avec mon Programme Politique que j’ai soumis à l’appréciation du peuple nigérien et sur la base duquel j’ai été élu.

                             Mesdames et Messieurs

Relativement à la gouvernance, conscients de la nécessité de promouvoir l’Etat de droit et la démocratie, nous avons fait l’option pour les 5 années de notre mandat de mettre en place des institutions fortes. Nous avons à cet effet décidé d’y consacrer près 2,5 milliards de dollars US soit environ 10% de notre budget global. S’agissant de l’emploi des jeunes, 31% du budget de notre programme est dédié à la valorisation du capital humain compte tenu de l’importance de cette question pour un pays comme le Niger caractérisé par une population très jeune. A ces efforts prévus au niveau du capital humain, s’ajoutent par ailleurs des actions programmées dans le cadre de la résilience des populations.
En ce qui concerne l’énergie, le Niger prévoit de financer l’accès à l’énergie durable pour tous, à hauteur de 3,5 milliards de dollars US dans les cinq prochaines années.

                            Mesdames et Messieurs,

Le Niger comme tous les autres pays du Sahel a conscience du capital d’expérience du PNUD en matière de promotion de politiques de développement. L’expérience de la mise en œuvre de la facilité de stabilisation dans le bassin du lac Tchad, en est une éloquente illustration. Il s’agit en effet, d’actions ayant contribué dans la région de Diffa au retour et à l’insertion des populations déplacées dans des zones soumises à l’insécurité et à l’extrémisme violent. La présente offre devrait ainsi renforcer la promotion de telles actions qui permettent de concourir à la résilience des populations tout en apportant des réponses aux autres défis auxquels elles sont confrontées. Cela nous réconforte dans notre propre engagement et commande de notre part l’impulsion d’actions susceptibles de nous assurer une mobilisation optimale des ressources programmées. Je salue à cet égard l’action du PNUD qui a d’ores et déjà mobilisé avec l’ensemble de ses partenaires 500 millions de dollars US en vue du financement de cette offre. Je lance par la même occasion un vibrant appel à l’ensemble des autres partenaires bilatéraux et multilatéraux pour une mobilisation soutenue afin de boucler le montant du financement prévu, soit 4,5 milliards de dollars US au profit de nos dix pays bénéficiaires à l’horizon 2025.

Le Niger par ma voix exprime sa disponibilité d’être aux côtés du PNUD dans le cadre du plaidoyer pour la mobilisation de ces ressources en vue d’une mise en œuvre réussie de ce programme.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Source:

https://www.presidence.ne/discours-du-prsident/2021/12/9/discours-du-prsident-de-la-rpublique-chef-de-letat-sem-mohamed-bazoum-loccasion-de-la-crmonie-officielle-du-lancement-de-la-nouvelle-offre-du-pnud-pour-le-sahel-relative-luniss?fbclid=IwAR21U2he_omIPUAJvesLJCEvTRL-q2s6t4aHlvG-GfDKM5lMmmU4awteTMk